3 premières au théâtre qu'on aimerait voir

premières de théâtre

Chaque saison, un bon nombre de pièces sortent dans notre pays. La plupart le font à Madrid ou à Barcelone, puis visitent d'autres villes. On ne sait pas si ce sera le cas premières de théâtre que nous proposons aujourd'hui et que nous aimerions voir.

Les faux

Le 29 avril, il a été créé au théâtre Valle-Inclán de Madrid. Les faussaires de Pablo Remon, une production du Centro Dramático Nacional qui marque le retour sur scène de l'acteur Javier Cámara, formidablement bien accompagné par Bárbara Lennie, Nuria Mencía et Francesco Carril.

Los farsantes, qui sera jouée en principe jusqu'au 12 juin mais on espère qu'elle pourra durer plus longtemps, raconte l'histoire de deux personnages liés au monde du cinéma et du théâtre. Ana Velasco est une actrice dont la carrière stagne. Après avoir joué dans de petites productions de pièces classiques, elle travaille maintenant comme professeur de Pilates et enseigne aux enfants le week-end. Entre feuilletons télévisés et oeuvres alternatives, Ana cherche le grand personnage qui la fera enfin réussir. Diego Fontana est un réalisateur commercial à succès qui se lance aujourd'hui dans une production majeure : une série à tourner dans le monde entier, avec des stars internationales. Un accident l'amènera à faire face à une crise personnelle et à repenser sa carrière. Ces deux personnages sont liés par la figure du père d'Ana, Eusebio Velasco, réalisateur culte des années 80, qui vit aujourd'hui disparu et isolé du monde.

Les faussaires, c'est aussi plusieurs œuvres en une : chacune de ces histoires a un style, un ton et une forme particuliers. Enfin, Los farsantes est une comédie dans laquelle seuls quatre acteurs voyagent des dizaines de caractères, d'espaces et de temps. Une satire du monde du théâtre et de l'audiovisuel, ainsi qu'une réflexion sur les succès, les échecs et les rôles que nous jouons, dans la fiction et en dehors.

la peau fine

La peau fine est nouvelle comédie par le tandem de dramaturges Carmen Marfà et Yago Alonso, auteurs d'autres réalisations comme Ovelles ou Instructions pour enterrer un parent, qui se joue du 6 mai au 27 juin 2022 au FlyHard Hall de Barcelone.

Nacho et Miranda, un jeune couple de Barcelone, ils rendent visite à des amis qui viennent de devenir parents pour rencontrer le petit Jan. Tout semble aller pour le mieux jusqu'à ce que Nacho laisse échapper, sans y accorder beaucoup d'importance, que le bébé d'Eloi et Sonia... est très moche. Dès lors, et bien que les parents fraîchement libérés tentent de minimiser l'affaire, l'atmosphère se tend et d'autres vérités que chacun gardait jusqu'à présent commencent à se faire jour.

Dans ce nouveau montage avec Àngela Cervantes, Biel Durán, Francesc Ferrer et Laura Pau, ils parlent de tout ce que nous ne sommes pas prêts à dire ou à recevoir. Dire la vérité, c'est bien, mais… que se passe-t-il lorsque cette vérité offense ? Dois-je le dire ? Cette œuvre reflète, avec humour, A propos de la façon dont nous nous traitons. Prenons-nous suffisamment soin les uns des autres ? Des sujets tels que la maternité, le talent ou les relations montrent que prendre soin des autres est toujours une question en suspens.

seulement j'ai échappé

Sally, Vi et Lena sont assises dans le jardin et discutent autour d'un thé. Mme Jarrett arrive de la rue et se joint à la réunion. Les quatre ont fait ou sont proches de soixante-dix. Ils parlent jusqu'à ce que Mme Jarret prenne la parole et leur raconte des événements apocalyptiques. Le schéma de la conversation se répète et se répète jusqu'à déboucher sur les aveux les plus intimes et les peurs de chacun.

seulement j'ai échappé

La réalisatrice Magda Puyo fait son entrée univers de caryl churchill (Top Girlsl, l'une des voix les plus expérimentales de la dramaturgie anglaise), avec cette pièce créée en 2016 à la Royal Court de Londres. Une vision de la façon dont la catastrophe peut entrer -ou pas- dans nos bulles sociales, aujourd'hui plus vivantes que jamais et incarnées par quatre merveilleuses actrices pour quatre personnages incroyables. Ensemble, quatre femmes, approchant ou déjà septuagénaires, affrontent à travers leur résilience un monde qui semble toucher à sa fin.

Muntsa Alcañiz, Lurdes Barba, Imma Colomer et Vicky Peña jouent dans cette pièce produite par Temporada Alta 2021 et Teatre Lliure qui peut verdir du 22 juin au 10 juillet 2022 au Théâtre La Abadia de Madrid.

Quelles autres sorties cinéma attendez-vous ?


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.